pppLes solutés à perfuser sont des préparations pharmaceutiques destinées à être injectées dans le sang de patients à des fins thérapeutiques. Ils sont couramment utilisés dans des cas aussi variés que la mise au repos du tube digestif, l’attente de reprise du transit intestinal, l’anorexie, la complémentation alimentaire, la pancréatite, la malabsorption intestinale, les vomissements, les états infectieux, les états pré et postopératoires, les diarrhées, etc.

Ils se subdivisent en deux grandes familles : Les cristalloïdes et les colloïdes.
Les cristalloïdes sont composées de particules de petites tailles (sels minéraux, glucose) qui sortent rapidement des vaisseaux et passent dans le liquide interstitiel. Leur effet est lié à leur osmolalité. Les colloïdes sont constitués de grosses molécules qui restent dans les vaisseaux pendant un certain temps et attirent l’eau des liquides interstitiels. Leur effet est lié à leur pouvoir oncotique, ils permettent donc le remplissage vasculaire.

  • Glucose 5%

    Propriétés

    • 50 g de glucose/L.
    • Isotonique par rapport au plasma.

    Indications

    • Garde veine.
    • Réhydratation lorsqu’il existe une perte d’eau supérieure à la perte de chlorure de sodium et autres osmoles.
    • Prévention des déshydratations intra et extracellulaires.
    • Véhicule pour apport thérapeutique en période préopératoire, peropératoire et postopératoire immédiate.
    • Apport calorique.
    • Prophylaxie et traitement de la cétose dans les dénutritions.
    • Insuffisance cardiaque.

    Contre-indications

    • Surcharge hydrique.
    • Tout coma, sauf coma hypoglycémique.
    • Arrêt cardiorespiratoire.
    • Traumatisme crânien.

    Effet secondaire

    • Hyperglycémie
  • Glucose 10%

    Propriétés

    • 100 g de glucose/L.
    • Hypertonique par rapport au plasma.

    Indications

    • Hypoglycémie.
    • Apport calorique glucidique.
    • Diurèse osmotique.
    • Véhicule pour apport thérapeutique en période préopératoire, peropératoire et postopératoire immédiate.
    • Prévention des déshydratations intra et extracellulaires.
    • Véhicule pour apport thérapeutique en période préopératoire, peropératoire et postopératoire immédiate.
    • Prophylaxie et traitement de la cétose dans les dénutritions, les diarrhées ou les vomissements.

    Contre-indications

    • Surcharge hydrique.
    • Tout coma, sauf coma hypoglycémique.
    • Arrêt cardiorespiratoire.
    • Traumatisme crânien.

    Effet secondaire

    • Polyurie au glucose.
    • Hyperglycémie
    • Hypokaliémie.
  • Sodium chlorure 9‰

    Propriétés

    • 9 g de Nacl/L.
    • Osmolarité = 308 mOsm/l : isotonique au plasma.
    • 60% du volume administré en bolus quitte le secteur vasculaire dans les 20 minutes suivant la perfusion.

    Indications

    • Garde veine.
    • Véhicule pour apport thérapeutique.
    • Déshydratation extracellulaire.
    • Corrections des hypovolémies.
    • Traumatismes crâniens.
    • Soluté de première intention dans les arrêts cardiaques.
    • Alcaloses métaboliques hypo-chlorémiques.
    • Hyponatrémie.
    • Compensation des pertes digestives hautes et basses.
    • Hydratation.

    Contre-indications

    • Insuffisance cardiaque.
    • Rétention hydro-sodée : majore la tendance à l’œdème.
    • Hyponatrémie de dilution.
  • Lactate de Ringer

    Propriétés

    • 6 g de Nacl/L.
    • 0,4 g de Kcl/L.
    • 0,4 g de Cacl/L.
    • 3,2 g de lactate de sodium/L.
    • Hypotonique par rapport au plasma.
    • Le lactate est métabolisé par le foie en bicarbonate : effet tampon qui permet de prévenir l’acidose liée à l’élimination rénale du chlore.

    Indications

    • Déshydratations à prédominance extracellulaire.
    • Hypo-volémie : soluté de première intention lorsque les pertes sanguines ne dépassent pas 20% de la masse sanguine.
    • Acidose métabolique.

    Contre-indications

    • Insuffisance cardiaque.
    • Hyperhydratation à prédominance extracellulaire.
    • Hyponatrémie, hyperkaliémie, hypercalcémie.
    • Alcalose métabolique.
    • Syndrome œdémateux.

    Effet secondaire

    • Alcalose métabolique.
  • Le glucose

    Le glucose est un sucre simple. C’est la forme des sucres assimilable par l’organisme. Il est indispensable à l’organisme dont il est à la base de la production de l’énergie.
  • Le chlorure de sodium

    Le chlorure de sodium est un composé ionique. Dans l’organisme humain, il joue un rôle important dans la transmission du flux nerveux et contribue au maintien d'un milieu osmotique favorable pour les cellules et évite la déshydratation.

Contacter nous

Vous avez besoin plus d'infos vous pouvez nous contacter par: